L’analyse de Summa du débat en français du 8 septembre

2 minute read

Hier soir, les chefs des 5 partis politiques majeurs se sont affrontés en débat. Ce fut une des dernières chances pour les chefs de parler aux électeurs francophones avant le scrutin du 20 septembre. La cheffe du Parti vert, Annamie Paul, a participé à son premier débat de la campagne et a pris la place du chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, qui n’a pas répondu aux critères pour être invité au débat.

Les cinq thèmes du débat étaient: (1) le coût de la vie et les finances publiques; (2) l’environnement; (3) la justice et les affaires étrangères; (4) la pandémie et la santé; et (5) les Autochtones, l’identité et la culture.

Ce fut en général un débat calme et civilisé sans gros coup. Voici les points saillants:

Sujet 1 – La pandémie et la santé: le chef libéral Justin Trudeau a été appelé à fournir des explications sur son choix de déclencher un scrutin en pleine quatrième vague. Il se fait critiquer par tous les autres chefs pour son manque de jugement pour déclencher l’élection.

Sujet 2 – Le coût de la vie: le coût des garderies d’enfants fait le tour du débat à ce sujet. Trudeau a su gagner quelques points sur O’Toole en soulignant que les conservateurs élimineront le plan de 10$ par jour pour les garderies.

Sujet 3 – L’environnement: La cheffe du parti vert, Annamie Paul, a manqué sa chance de vraiment marquer des points sur sa plateforme durant le débat. Pour animer la conversation, le modérateur demande aux chefs de comparer leurs objectifs globaux pour réduire les gaz à effet de serre.

Parti vert – réduction de 60%
NPD – réduction de 50%
Bloc Québécois – réduction de 50%
Libéral – réduction de 40%
Conservateur – réduction de 30%

Sujet 4 – L’identité et la culture: C’était le seul moment de passion dans le débat. Le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, s’affronte avec Justin Trudeau se débattant pour qui d’entre eux peut mieux représenter les intérêts du Québec. On voyait que Justin Trudeau était visiblement animé durant l’échange, s’exprimant clairement que le Bloc n’a pas le monopole sur les intérêts des Québécois.

Sujet 5 – Justice et affaires étrangères: Le conservateur Erin O’Toole est talonné pour sa position changeante sur les armes à feu et Trudeau se fait questionner sur son efficacité d’influencer son homologue américain Joe Biden.

Ce qui va suivre.

Comme le débat précédent de TVA, celui-ci ne sera probablement pas un point décisif ou tournant dans la campagne électorale. Il n’y avait pas de gagnants ou perdants révélateurs et le ton était plutôt monotone et manquait de passion.

Ce soir, les chefs s’affronteront à nouveau dans le débat en anglais. C’est leur dernière chance de trouver un écho auprès des électeurs et de faire bouger l’aiguille dans les sondages nationaux. À seulement deux semaines du scrutin, le temps commence à s’écouler et les chefs devront se démarquer dans le débat anglais s’ils veulent améliorer leur sort électoral. Soyez à l’écoute à 21h pour plus de détails.

Missed this week’s Campaign Spotlight?

We’ve got you covered.

Election-related articles we think you’ll like

Subscribe to our mailing list.